Angélique Delahaye exprime tout son soutien aux agriculteurs qui manifestent depuis plusieurs jours. Cette colère fait suite à la décision du ministre de la Transition Écologique et Solidaire d’autoriser le groupe Total à l’importation de 300 000 tonnes annuelles d’huile de palme pour produire du biocarburant à la raffinerie de la Mède.

« Quelle hypocrisie alors que nous possédons une filière française de colza qui est structurée, respectueuse de l’environnement et également créatrice d’emplois », s’indigne Angélique Delahaye. En plus de dénoncer l’incohérence du gouvernement sur le sujet, le député appelle à respecter la logique d’économie circulaire dans laquelle l’UE s’est engagée en réutilisant l’huile de colza non destinée à la consommation humaine dans les biocarburants.

Partager