Délégation ACP-UE

14-11-05 Delahaye portrait Bxl-29Le rôle de l’Assemblée parlementaire paritaire est de rapprocher les représentants élus de la Communauté européenne, députés au Parlement européen et les représentants et élus des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (« pays ACP ») signataires de l’Accord de Cotonu (qui a pour objectif de rétablir les équilibres macro-économiques, de promouvoir l’égalité des chances hommes-femmes, de protéger l’environnement, d’améliorer les services sociaux, de favoriser l’intégration régionale, etc…).

Elle consacre une partie importante de ses travaux à la promotion des droits de l’homme et de la démocratie et aux valeurs communes à l’humanité qui ont fait l’objet d’engagements communs dans le cadre des conférences des Nations Unies.

L’impact des travaux de l’Assemblée dépasse donc les considérations économiques et s’étend aux objectifs du développement de l’Homme et des relations pacifiques entre les peuples.

Délégation pays du Machrek

La délégation pour les relations avec les pays du Mashrek a été créée à la suite des premières élections directes au Parlement européen en 1979. Entre 1994 et 2004, la délégation était également responsable des relations avec les pays du Golfe. Depuis les élections de 2004, la mission de la délégation s’est limitée aux quatre pays du Mashrek: Egypte, Jordanie, Liban et Syrie.

Je suis membre suppléante de cette délégation.

La délégation s’est particulièrement concentrée sur les processus de transition politique dans les pays de la région depuis le début de 2011 avec les représentants des pays de la région et les experts concernés de la région.

L’Assemblée Parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (AP-UpM)

L’Assemblée est composée de 280 membres. Elle donne l’impulsion, la contribution et l’appui des Parlements à la consolidation et au développement du Partenariat euro-méditerranéen.

Je suis membre suppléante de cette délégation.

Elle fournit un cadre pour une coopération multilatérale entre les représentants élus de l’Union européenne et ceux des pays partenaires du sud de la Méditerranée.

La délégation permet de contribuer à promouvoir le dialogue entre les élus des deux côtés de la Méditerranée, à améliorer la visibilité et la transparence du partenariat euro-méditerranéen et enfin d’apporter une légitimité démocratique et un soutien politique à la coopération régionale.

Partager