Angélique Delahaye a pris la parole en commission agriculture sur la refonte de la directive sur les énergies renouvelables (RED II). Elle a souligné que les biocarburants de première génération présentent de nombreux aspects positifs pour l’Union européenne.

La Député européen a rappelé qu’ils s’inscrivent dans une logique d’économie circulaire : il s’agit en effet de coproduits de cultures de protéines alimentaires de haute qualité. Angélique Delahaye a souligné que dans le secteur du transport, l’impact des biocarburants est positif pour l’environnement et les émissions de gaz à effet de serre.

De plus, ces carburants biologiques limitent également l’effet négatif de la volatilité des marchés agricoles en apportant de la stabilité économique aux agriculteurs.

Partager