Lors d’une réunion extraordinaire de la commission de l’agriculture et du développement rural, Phil Hogan, le Commissaire européen à l’agriculture a présenté devant les députés européens, la communication de la Commission européenne sur le futur de l’agriculture et de l’alimentation.

Angélique Delahaye en a profité pour partager avec le Commissaire ses inquiétudes face à la diminution du budget de la PAC dû à la sortie du Royaume-Uni de l’Union et face au manque d’outils de gestion de risque ou de réserve de crise détaché du budget dans la future réforme de la PAC.

L’eurodéputée s’est de plus inquiétée d’une renationalisation de la PAC, en rappelant que : « Nous devons garder le caractère commun de la PAC, seule politique véritablement intégrée. Sans la PAC nous n’aurions pas une agriculture qui nourrit les citoyens européens avec des aliments de qualité et sain ».

Partager