INVITATIONMardi matin, Angélique Delahaye a organisé avec son collègue Nicolas Caputo et l’EHPM (European Federation of Associations of Health Products Manufacturers), un évènement sur la recherche et l’innovation dans le domaine des compléments alimentaires, « Promoting competitiveness for European SMEs: Enabling innovation in Food/Food Supplements ».

Cet évènement a été l’occasion d’un débat très intéressant entre les représentants de l’EFSA, de la Commission européenne (DG SANTE) et de l’industrie. Tous étaient d’accord sur le fait que le système d’évaluation actuel est défaillant, car 95% des allégations de santé innovantes sont rejetées. Il est donc clair qu’il y a un problème, car les coûts pour les entreprises sont très élevés pour des résultats plus que décevants. De plus, ce système ne favorise pas les PME, qui n’ont pas toujours les moyens d’investir dans la recherche et l’innovation. Sur ce point, Angélique Delahaye a insisté sur le fait qu’il était primordial d’encourager l’innovation des PME.

DOBixtdWAAYBNNzDOBixtgWsAUtvZw

Partager