23309364829_41c7683682_bJe prends acte de la décision de ce jour de la Cour de justice de l’Union européenne concernant le recours contre les producteurs d’endives. Je ne peux que me féliciter du fait que l’article 42 du TFUE soit respecté : l’OCM prime sur le droit de la concurrence. Cependant en tant qu’agricultrice je ne suis pas pleinement satisfaite. J’aurais souhaité que, afin de rééquilibrer le rapport de force avec l’aval de la filière, les termes de l’article 42 puissent être étendus aux agriculteurs hors organisations de producteurs (OP). Dans la perspective de la prochaine réforme de la PAC, je soutiens l’idée que ces dispositions soient étendues aux interprofessions, tel que proposé dans mon rapport sur la volatilité des prix de décembre 2016.

Angélique Delahaye, Député européen

Partager