Vote en séance plénière (page 2 of 2)

Explication de votes Décembre 2017

Mise en application de la directive relative à la lutte contre les abus sexuels et l’exploitation sexuelle des enfants, ainsi que la pédopornographie (A8-0368/2017 – Anna Maria Corazza Bildt)

Le rapport Corazza Bildt porte sur la mise en application de la directive relative à la lutte contre les abus sexuels et l’exploitation sexuelle des enfants, ainsi que la pédopornographie. Il s’agit là d’un rapport important qui appelle, d’une part, à une meilleure mise en œuvre de cette directive et qui, d’autre part, encourage les États membres à prendre des mesures supplémentaires pour lutter contre la pédopornographie, notamment via l’adoption une tolérance zéro en la matière. J’ai donc voté en faveur de ce rapport que j’estime nécessaire pour protéger nos enfants de toutes formes d’abus sexuels.

> LIRE LA SUITE

Explication de votes Novembre 2017 / 2

Procédure budgétaire 2018 (A8-0359/2017 – Siegfried Mureşan, Richard Ashworth)

Ce rapport porte sur la procédure budgétaire 2018. Je me félicite que la Commission européenne, le Conseil de l’Union européenne et le Parlement européen aient réussi à se mettre d’accord sur un budget équilibré. J’ai donc voté en faveur de ce rapport parce qu’il s’agit d’un bon budget, qui me semble cohérent avec les objectifs fixés par l’Union européenne en matière de croissance, d’emploi et de sécurité. Je salue particulièrement l’augmentation du budget alloué à l’innovation et au programme Erasmus, ainsi que les 116 millions prévus pour lutter contre le chômage des jeunes et les 34 millions pour aider les jeunes agriculteurs. Je regrette néanmoins que le vote final du budget 2018 ait eu lieu à Bruxelles et non à Strasbourg, siège unique du Parlement européen.

> LIRE LA SUITE

Explication de votes Novembre 2017 / 1

Stratégie UE-Afrique: un coup d’accélérateur au développement (A8-0334/2017 – Maurice Ponga)

J’ai voté en faveur de ce rapport qui présente la position du Parlement européen en vue du prochain sommet UE-Afrique, qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochain à Abidjan en Côte d’Ivoire. Ce sommet aura pour thème «Investir dans la jeunesse pour un avenir durable». Je ne peux que saluer cette ambition de miser sur la jeunesse pour répondre aux objectifs sociaux et environnementaux en matière de développement durable. De plus, ce texte propose de renforcer le partenariat entre l’Union européenne et l’Afrique afin de faire avancer plus rapidement le développement du continent africain. J’approuve complètement cette dimension et estime que la résilience doit être un enjeu majeur de la coopération entre l’Union européenne et l’Afrique.

> LIRE LA SUITE

Explication de votes Octobre 2017 / 2

Lutte contre le harcèlement et les abus sexuels dans l’UE (RC-B8-0576/2017, B8-0576/2017, B8-0577/2017, B8-0578/2017, B8-0579/2017, B8-0580/2017, B8-0581/2017, B8-0582/2017)

Cette résolution commune sur la lutte contre le harcèlement et les abus sexuels dans l’Union européenne (UE) est la bienvenue, car elle reconnait qu’il s’agit d’un problème généralisé auquel il faut prêter une attention particulière. En effet, le harcèlement constitue une violation du principe d’égalité de traitement entre les femmes et les hommes et ne doit plus, de fait, être toléré. Cette résolution permet de faire la lumière sur des comportements abjects, qui ont trop souvent contraint les victimes au silence.
J’ai donc voté en faveur de cette résolution, qui propose des mesures concrètes afin d’endiguer ce fléau. Je regrette seulement qu’il faille attendre des scandales d’ampleur comme l’affaire Weinstein pour que de telles résolutions puissent être adoptées.

> LIRE LA SUITE

Explication de votes Octobre 2017 / 1

Coopération renforcée: Parquet européen (A8-0290/2017 – Barbara Matera)

Ce rapport porte sur la création d’un Parquet européen pour lutter contre l’évasion fiscale et l’utilisation abusive des fonds européens. J’ai voté en faveur de ce rapport, parce qu’une action européenne face à ces défis est nécessaire, et aussi parce qu’il marque une avancée importante vers une justice effective au sein de l’Union européenne. Basé au Luxembourg, le Parquet européen pourra enquêter et condamner les fraudes à l’encontre de l’Union européenne, en particulier les cas de fraude à la TVA transfrontalière, qui coûte chaque année des milliards d’euros à l’Union européenne. Ainsi, le Parquet européen aura la juridiction exclusive pour tous les cas de fraude dans son domaine de compétence. Cependant, je regrette qu’il y ait des divisions entres les États-membres et que certains pays aient refusé de participer à la création de ce Parquet européen. Mais je ne doute pas que ces derniers seront vite convaincus par l’efficacité du Parquet européen.

> LIRE LA SUITE

Explication de votes Septembre 2017

Exigences en matière d’accessibilité applicables aux produits et services (A8-0188/2017 – Morten Løkkegaard)

J’ai voté en faveur du rapport Løkkegaard sur les exigences en matière d’accessibilité applicables aux produits et services. 80 millions de personnes dans l’Union européenne sont touchées par un handicap. Cet acte législatif européen sur l’accessibilité vise à améliorer le quotidien des personnes handicapées, en rendant les produits et services plus accessibles et en supprimant les obstacles dus à des dispositions législatives divergentes fixant des exigences en matière d’accessibilité. Ainsi, les téléphones, les livres numériques, les distributeurs de titres de transport et les services bancaires seront plus accessibles. Ce rapport était nécessaire, il marque une grande avancée pour l’amélioration du quotidien des personnes handicapées. Je me réjouis qu’il ait été adopté lors de cette session plénière.

> LIRE LA SUITE

Newer posts