Vidéos (page 3 of 10)

Intervention en séance plénière : débat sur l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture

Lundi 28 mai 2018, Angélique Delahaye est intervenue en séance plénière lors du débat sur le rapport DORFMANN portant sur le futur de la Politique Agricole Commune (PAC). L’occasion pour le député européen de défendre ses propositions pour la prochaine PAC présentées dans son avis voté en commission de l’environnement et de remercier Herbert Dorfmann de les avoir bien intégrées dans son rapport.

Angélique Delahaye a tenu à rappeler que ce sont les « politiques européennes qui engendrent une volatilité des prix sur les marchés » et que c’est pourquoi il est nécessaire que « la PAC intègre des outils permettant d’assurer la souveraineté alimentaire de l’Union européenne tout en protégeant le revenu des agriculteurs ». Ainsi, elle a pu insister la nécessité sur d’avoir, au niveau européen, une ambition environnementale harmonisée « permettant d’aider les agriculteurs qui souhaitent aller plus loin dans les pratiques écologiques ». Cette ambition écologique se traduit aussi par la promotion d’une double performance environnementale et économique « afin de reconnaitre le rôle essentiel des agriculteurs en matière d’environnement : qui sont les premiers écologistes ! ».

Enfin, le député européen s’est félicité du travail réalisé au Parlement européen « malgré le calendrier restreint imposé par la Commission ». Alors que la Commission envisage de proposer une renationalisation de la PAC qui entrainerait des distorsions de concurrence au sein du marché unique, elle invite le Commissaire à prendre en compte les recommandations du Parlement et « à ne pas se précipiter dans une énième réforme bâclée, les agriculteurs méritent mieux ».

Débat en Commission AGRI sur les pratiques déloyales

Mercredi 16 mai 2018, avait lieu en commission de l’agriculture et du développement rural (com AGRI), un échange de vues sur la proposition de la Commission européenne visant à interdire les pratiques commerciales déloyales. L’occasion pour Angélique Delahaye de rappeler que cette proposition était attendue depuis des années. Le député européen reconnait que c’est un bon début mais regrette cependant le manque d’ambition de la Commission. En effet, il s’agit d’une directive et non d’un règlement et seulement quatre pratiques commerciales déloyales sont listées. Angélique Delahaye veillera au cours des prochains mois à enrichir cette proposition afin d’obtenir une base solide et surtout des mesures harmonisées au niveau européen.

Réaction suite à la proposition de la Commission européenne sur les pratiques commerciales déloyales

Jeudi 12 avril, en commission de l’agriculture et du développement rural, le Commissaire Phil Hogan est venu présenter aux députés la proposition de la Commission afin d’interdire les pratiques commerciales déloyales.

« Le Parlement européen réclamait depuis de nombreuses années un texte sur les pratiques commerciales déloyales, la proposition de la Commission est un bon début mais il est nécessaire d’aller encore plus loin pour instaurer un cercle de pratiques commerciales vertueuses », a indiqué Angélique Delahaye.

Réaction suite au vote en commission ENVI de l’avis sur la PAC

Mercredi après-midi, a été voté en commission de l’environnement, l’avis d’Angélique Delahaye sur le futur de la Politique Agricole Commune (PAC).

Débat en commission AGRI avec les parlementaires nationaux sur l’avenir de la PAC.

Mardi après-midi, à l’occasion de la venue de représentants de Parlements nationaux, a eu lieu un débat en commission de l’agriculture et du développement rural (com AGRI) sur le futur de la Politique Agricole Commune (PAC).

Angélique Delahaye a tenu à rappeler durant son intervention qu’il nous faut « Écrire les bases d’une nouvelle PAC et non une énième réforme, en ne mélangeant pas vitesse et précipitation ». En effet, la Commission doit prochainement présenter son projet de réforme aux co-législateurs et le député européen regrette que le temps imparti pour légiférer sur un tel sujet soit bien trop court vu l’importance du sujet. En tant que rapporteur de l’avis voté en commission de l’environnement sur l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture, Angélique Delahaye a voulu insister sur le fait : « que les agriculteurs font partie de la solution aux problèmes environnementaux et qu’il est de notre responsabilité d’assurer la sécurité et la souveraineté alimentaire de l’Europe. Aussi, la prochaine PAC devra accompagner les agriculteurs dans une nécessaire transition vers une double performance environnementale et économique qui sous-tend le maintien du budget actuel ».

Le député européen a conclu qu’il était primordial que le C de Politique Agricole C Commune soit maintenu.

Intervention en commission de l’agriculture sur la PAC2020

Lundi soir, à l’occasion de la réunion extraordinaire de la commission de l’agriculture et du développement rural, avait lieu la présentation du rapport sur le futur de l’agriculture et de l’alimentation.

Angélique Delahaye est intervenue et a notamment rappelé que : « nous devons être cohérents sur les travaux que nous allons mener en commission de l’environnement et en commission de l’agriculture afin que la PAC soit demain au service des européens et des agriculteurs, qui ont la lourde charge de nous nourrir et de suffire à notre alimentation de façon qualitative tout en respectant un certain nombre de critères environnementaux ».

Commission spéciale sur la procédure d’autorisation des pesticides

Toute_LeuropeAngélique Delahaye participait Mardi 06 Février 2018 à un débat sur l’autorisation des pesticides avec Marc Tarabella, membre du Parti socialiste belge

 

Intervention en session plénière : débat sur les énergies propres

Lundi 15 janvier, Angélique Delahaye est intervenue en session plénière lors du débat sur les énergies propres. L’occasion pour le député européen de défendre sa position sur les rapports portant sur la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables (rapport BLANCO LOPEZ), sur l’efficacité énergétique (rapport POCHE) et sur la gouvernance de l’union de l’énergie (RIVASI-TURMES). Position d’ailleurs défendue par les membres du Groupe PPE, qui est selon l’eurodéputé, « ni dirigiste, ni normative mais tend au contraire à encourager. C’est notre vision de la gouvernance ».

Angélique Delahaye a insisté sur le fait qu’il était primordial de « construire une Europe de l’énergie garantissant notre indépendance et permettant d’être compétitif dans le concert mondial ». En effet, l’Europe est aujourd’hui dépendante de l’importation de protéines d’autres régions du monde, ainsi, « pour garantir notre indépendance aux protéines OGM et limiter la déforestation, il nous faut développer en Europe des cultures protéiniques dont les coproduits sont des huiles utilisables comme biocarburant. Voici une illustration d’un modèle d’économie circulaire », a rappelé le député européen.

Enfin, Angélique Delahaye a conclu par la nécessité d’accompagner « les États membres, les entreprises et les citoyens afin de réduire leur consommation d’énergie » et de « développer des sources d’énergies, des produits ou des bâtiments plus économes et plus durables ».

Angélique Delahaye vous souhaite à toutes et à tous une très belle année 2018!

Angélique Delahaye vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes fêtes de fin d’année !

Older posts Newer posts