Vidéos (page 1 of 5)

Intervention dans le cadre d’un débat concernant le rapport Borzan sur la réduction du gaspillage alimentaire et l’amélioration de la sécurité alimentaire

La lutte contre le gaspillage alimentaire est un sujet auquel la Député européen est attachée depuis longtemps. Elle a souligné qu’il fallait renforcer l’information des consommateurs, entre autres la compréhension des dates de péremption indiquées sur les emballages. Angélique Delahaye a appelé à encourager les dons des produits invendus, notamment par une baisse ou une suppression de la TVA, mais aussi et surtout de s’assurer que les associations caritatives ont bien les moyens de les recueillir.

Reflexions en vue du second tour de l’élection Présidentielle

Intervention en commission Agriculture et développement rural sur la mise en place des surfaces d’intérêt écologique (SIE), dans le cadre du verdissement de la PAC.

Angélique Delahaye a souligné la nécessité de laisser les agriculteurs travailler, en rappelant qu’ils sont responsables et connaissent suffisamment leur métier.

La Députée européenne a mis en garde : au motif d’une simplification, nous allons créer une complexité supplémentaire pour les agriculteurs.

Elle a rappelé que la meilleure façon de simplifier quand les règles sont acceptées par tous, c’est de les laisser stables.

Intervention en commission Environnement, santé publique et sécurité alimentaire, dans le cadre d’un échange sur une stratégie européenne pour une mobilité à faible taux d’émission.

Lors de cet échange de vues, Angélique Delahaye a souligné qu’il ne fallait pas mettre tous les biocarburants dans le même panier, ni préempter les discussions à venir sur la révision de la directive énergies renouvelables.

Dans certains cas, comme les biocarburants issus de l’huile de colza, ils remplissent plusieurs fonctions :

– la production de colza permet d’être plus indépendant vis-à-vis des protéines qui sont souvent importés sous forme d’OGM,

– cela répond aussi à une logique d’économie circulaire, puisqu’au lieu de jeter cette huile, elle est réutilisée,

– c’est enfin pour les agriculteurs une manière de compléter leurs revenus.

Intervention en commission Agriculture, dans le cadre d’un échange de vues avec le directeur exécutif de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA)

Angélique Delahaye est intervenue en commission Agriculture, dans le cadre d’un échange de vues avec le directeur exécutif de l’Autorité européenne de sécurité des aliments, M. Bernhard Url. Cet échange portait sur les actions de l’EFSA, récentes ou en cours, concernant le secteur agricole.

La Députée européenne a souligné qu’il fallait que les parlementaires européens établissent leurs raisonnements sur la distinction entre d’une part, les études du CIRC qui mesurent le danger, et d’autre part les études de l’EFSA qui mesurent le risque.

Elle a également rappelé qu’elle souhaitait plus de transparence sur le travail que fournit l’EFSA.

 

Débat sur les pratiques frauduleuses dans le secteur de la viande au Brésil en session plénière au parlement de Strasbourg

Angélique Delahaye est intervenue en séance plénière dans le cadre d’un débat sur les pratiques frauduleuses dans le secteur de la viande au Brésil. Elle a souligné qu’il était légitime de de s’interroger sur la place de la viande bovine dans les négociations avec le Mercosur. La Députée européenne a pointé l’existence de deux risques à prendre en compte dans le cadre des négociations : l’un sanitaire pour les consommateurs, l’autre commerciale pour les filières d’élevage. Enfin, elle a rappelé que l’agriculture ne doit pas être une variable d’ajustement des négociations commerciales.

Débat sur l’huile de palme et la déforestation des forêts tropicales humides en session plénière au parlement de Strasbourg

Angélique Delahaye est intervenue en séance plénière dans le cadre d’un débat sur l’huile de palme et la déforestation des forêts tropicales humides. La Députée européenne a rappelé que le développement très rapide ces dernières années de la monoculture du palmier à huile, est à l’origine d’une partie de la déforestation au niveau mondial. Elle a souligné que l’Union européenne, en tant que gros consommateur d’huile de palme, a un rôle majeur à jouer. Pour Angélique Delahaye, il faut assurer une grande transparence dans la production et une bonne traçabilité, tout en permettant le maintien de l’agriculture locale et de ses emplois.

71ème congrès de la FNSEA

Intervention d’Angélique Delahaye sur l’organisation économique de l’UE face à la volatilité, dans le cadre du 71ème congrès de la FNSEA à Brest.

Intervention en réunion de la Commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire

Angélique Delahaye est intervenue en réunion de la Commission Environnement sur la lutte contre le gaspillage alimentaire. Elle a souligné la nécessité de redonner aux aliments l’importance et la valeur qu’ils doivent avoir. Pour cela, la Députée européenne considère qu’il faut former les citoyens et mettre sur pied des campagnes d’information, de promotion de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Enfin, Angélique Delahaye a rappelé que sa seule volonté en tant qu’agricultrice est de nourrir ses concitoyens et non pas de produire pour jeter !

Intervention en réunion de la Commission agriculture et développement rural

Angélique Delahaye est intervenue en réunion de la Commission Agriculture à l’occasion de l’audition sur la « protection phytosanitaire durable ». La Députée européenne a rappelé qu’il ne faut pas croire qu’un produit est automatiquement sans risque lorsque qu’il est d’origine biologique. Elle a souligné le besoin d’investissements dans la recherche et l’innovation. En tant qu’agricultrice, Angélique Delahaye a rappelé qu’il faut cesser les dogmes et regarder la réalité du terrain ! Il est donc de la responsabilité des élus au sein du Parlement européen d’être cohérents et d’offrir aux agriculteurs les moyens de protéger leurs cultures.

Older posts