Communiqués de presse (page 2 of 10)

Commission spéciale sur les pesticides : une réponse politique à un questionnement public

pesticides« En mettant en place cette nouvelle commission spéciale sur la procédure d’autorisation des pesticides, le Parlement européen fait preuve de responsabilité et je m’en réjouis », a déclaré Angélique   Delahaye.   « Néanmoins,   je   souhaite   préciser   que   la   commission   de l’Environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire avait également toutes les compétences pour traiter de cette question » a-t-elle ajouté.

> LIRE LA SUITE

En matière de gouvernance de l’énergie, l’union fait la force !

Gouvernance de l'Union de l'énergie« Nous sommes en faveur de la mise en place d’objectifs environnementaux ambitieux mais réalistes, en phase avec ceux définis par l’Accord de Paris. Mais le respect de ces derniers ne doit pas se faire en imposant une réglementation rigide aux États membres. La protection de l’environnement et la compétitivité des acteurs économiques doivent aller de pair » a déclaré Angélique Delahaye, alors que les députés européens réunis en session plénière s’apprêtent à adopter leur position sur la gouvernance de l’Union de l’énergie.

> LIRE LA SUITE

Énergies renouvelables, osons exploiter notre potentiel agricole !

image énergies renouvelablesLes députés européens se prononceront demain sur le paquet « Union de l’énergie », qui concerne notamment la refonte de la directive relative à la promotion de l’énergie produite à partir de sources renouvelables (RED2).

« Beaucoup de chemin a été parcouru depuis la proposition présentée par la Commission qui portait un coup d’arrêt aux biodiesels européens. Au-devant d’un vote à haut risque pour l’agriculture européenne, nous souhaitons que les positions de chacun soient claires. Une directive mettant fin à la production de biocarburants durables, sur la base d’un modèle ILUC dont la légitimité scientifique est remise en question, est, pour nous, inacceptable » ont averti les députés européens Angélique Delahaye et Michel Dantin.

> LIRE LA SUITE

Budget de la Politique Agricole Commune : Emmanuel Macron fait fausse route

« L’agriculture n’est clairement plus une priorité pour la France », a déclaré Angélique Delahaye, à la suite des révélations faites par le site Contexte concernant la position du gouvernement français sur les orientations du budget de la PAC.agriculture

« Malgré tous les efforts de communication déployés par le Président, la France s’oriente en faveur d’une diminution du budget de la PAC au profit d’autres politiques de sécurité et de défense aux contours encore très flous. Cet épisode est révélateur de la méthode d’Emmanuel Macron. Des beaux discours à Rungis, aux États Généraux de l’Alimentation ou aux diverses conférences organisées par le Ministère de l’agriculture, sans cohérence, ni avec les actes, ni avec ses promesses ».

> LIRE LA SUITE

Gouvernance de l’Union de l’énergie: l’union fait la force !

energy union« Nous sommes en faveur de la mise en place d’objectifs environnementaux ambitieux mais réalistes, en phase avec ceux définis par les Accords de Paris. Mais le respect de ces derniers ne doit pas se faire en imposant une réglementation stricte aux États membres.

La protection de l’environnement et la compétitivité des acteurs économiques doivent aller de pair » a déclaré Angélique Delahaye, en amont du vote sur la gouvernance de l’Union de l’énergie, qui aura lieu demain lors d’une réunion conjointe des commissions de l’Environnement et de l’Industrie.

> LIRE LA SUITE

Réforme de la PAC : modernisation et simplification ne doivent pas être synonymes de renationalisation

hearingpnCe soir, le Commissaire européen à l’agriculture, Phil Hogan, présentera la Communication de la Commission européenne sur le futur de l’alimentation et de l’agriculture. Ces orientations politiques devraient être suivies de propositions législatives dans le cadre de la réforme du Cadre Financier Pluriannuel.

> LIRE LA SUITE

Vote des États membres en faveur du renouvellement pour 5 ans de la substance glyphosate

iStock-485627208« Les États membres ont enfin pris leurs responsabilités ! J’espère que ces cinq années permettront de mettre en place des alternatives. Il ne faut pas laisser dans l’impasse technique les utilisateurs de cette substance, sous peine de les pénaliser sur un plan sanitaire, environnemental et économique. Il est primordial d’accompagner tous les professionnels du secteur ! », a déclaré Angélique Delahaye, à l’issue du vote des États membres.

> LIRE LA SUITE

Concurrence dans le secteur des endives, les dispositions de la PAC doivent être étendues aux interprofessions

23309364829_41c7683682_bJe prends acte de la décision de ce jour de la Cour de justice de l’Union européenne concernant le recours contre les producteurs d’endives. Je ne peux que me féliciter du fait que l’article 42 du TFUE soit respecté : l’OCM prime sur le droit de la concurrence. Cependant en tant qu’agricultrice je ne suis pas pleinement satisfaite. J’aurais souhaité que, afin de rééquilibrer le rapport de force avec l’aval de la filière, les termes de l’article 42 puissent être étendus aux agriculteurs hors organisations de producteurs (OP). Dans la perspective de la prochaine réforme de la PAC, je soutiens l’idée que ces dispositions soient étendues aux interprofessions, tel que proposé dans mon rapport sur la volatilité des prix de décembre 2016.

Angélique Delahaye, Député européen

Évènement sur l’alimentation et les compléments alimentaires

INVITATIONMardi matin, Angélique Delahaye a organisé avec son collègue Nicolas Caputo et l’EHPM (European Federation of Associations of Health Products Manufacturers), un évènement sur la recherche et l’innovation dans le domaine des compléments alimentaires, « Promoting competitiveness for European SMEs: Enabling innovation in Food/Food Supplements ».

Cet évènement a été l’occasion d’un débat très intéressant entre les représentants de l’EFSA, de la Commission européenne (DG SANTE) et de l’industrie. Tous étaient d’accord sur le fait que le système d’évaluation actuel est défaillant, car 95% des allégations de santé innovantes sont rejetées. Il est donc clair qu’il y a un problème, car les coûts pour les entreprises sont très élevés pour des résultats plus que décevants. De plus, ce système ne favorise pas les PME, qui n’ont pas toujours les moyens d’investir dans la recherche et l’innovation. Sur ce point, Angélique Delahaye a insisté sur le fait qu’il était primordial d’encourager l’innovation des PME.

DOBixtdWAAYBNNzDOBixtgWsAUtvZw

Sortir de la dépendance au glyphosate !

00539_AgSprayer-1« Il est évidemment nécessaire de sortir de la dépendance au glyphosate, mais pas à n’importe quelles conditions ! Par le vote d’aujourd’hui, nous proposons une sortie dans 5 ans. J’espère qu’afin de ne pas laisser les utilisateurs dans une impasse technique, la Commission européenne, ainsi que les États membres, mettront bien sur la table les moyens financiers nécessaires au développement de la recherche et de l’innovation pour trouver des alternatives environementalement et économiquement viables» a déclaré Angélique Delahaye, à la suite du vote sur le sujet aujourd’hui en session plénière du Parlement européen.

> LIRE LA SUITE

Older posts Newer posts