Communiqués de presse (page 1 of 11)

Pollution des océans : il y a urgence à agir

Plastique« Nous venons d’adopter un texte important visant à réduire notre impact sur l’environnement et, plus particulièrement, la pollution plastique dans les océans et c’est une très bonne chose ! » a indiqué Angélique Delahaye, à la suite de l’adoption du rapport sur la réduction de l’incidence sur l’environnement de certains produits en plastique, ce soir en session plénière du Parlement européen.

> LIRE LA SUITE

Les Indications géographiques spiritueuses sont un succès pour l’agriculture européenne !

Illustration spirituexLes députés européens voteront ce midi l’accord trouvé avec le Conseil de l’Union européenne sur l’étiquetage des indications géographiques spiritueuses.

Pour Angélique Delahaye, rapporteur pour avis en commission de l’Agriculture : « Le système de protection des indications géographiques est un atout majeur pour la politique commerciale de l’Union européenne : au-delà des garanties de qualité, c’est un outil qui permet de « rééquilibrer » la place de l’agriculture dans les négociations commerciales. »

> LIRE LA SUITE

N’importons pas l’agriculture que nous ne voulons pas !

Illustration objection neonicotinoide« Le Parlement européen a rejeté hier soir la proposition de la Commission européenne de relever les limites maximales de résidus (LMR) d’un néonicotinoïde, le clothianidin, sur certains produits, suite à une objection que j’ai déposée avec plusieurs collègues. C’est une excellente nouvelle et un message clair adressé à nos agriculteurs et à nos citoyens » a indiqué Angélique Delahaye (PPE, LR).

« Il est inacceptable que le Conseil, et notamment la France, ne se soit pas également opposé à cette proposition! Il n’a pas pris ses responsabilités politiques en la matière.

> LIRE LA SUITE

Tribune d’Emmanuel Macron sur l’Europe, la réaction d’Angélique Delahaye

Monsieur Macron a décidé de descendre du Mont Olympe pour vêtir son costume de chef de parti. Un parti isolé sur le plan européen et en marche, seul, vers une ultra technocratisation européenne ! Office européen de l’asile, Conseil européen de sécurité intérieure, Banque européenne du climat, Conférence pour l’Europe, Agence européenne de protection des démocraties… À cette occasion peut être que Monsieur Macron fournira la définition de sa conception de la démocratie !

Doit-on rappeler à Emmanuel Macron que le projet européen possède déjà ses institutions, comme le Conseil de l’Europe, la Cour de Justice de l’Union Européenne ou encore la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour garantir le respect de la démocratie et des libertés fondamentales ?

> LIRE LA SUITE

Pesticides or not pesticides… Là est la question !

Visuel_CPCette commission spéciale avait un objectif simple: faire la lumière sur le processus européen d’autorisation des substances et s’assurer de l’efficacité et de la transparence de ces dernières afin de protéger la santé des citoyens et de l’environnement. En revanche, l’objectif n’était pas de faire un procès d’intention à certaines molécules utilisées depuis des décennies telles que le glyphosate », a indiqué Angélique Delahaye, à la suite de l’adoption du rapport de la commission spéciale sur la procédure d’autorisation des pesticides par l’Union (PEST) en session plénière du Parlement européen.

> LIRE LA SUITE

Plus de transparence dans la chaîne alimentaire

EFSA-Conflicts-on-the-Menu-with-EU-flag-960x350« L’adoption de ce texte doit permettre de restaurer enfin la confiance dans le travail de l’Agence européenne de sécurité des aliments et de renforcer l’analyse des risques basée sur la science » se sont félicitées les députées européennes Françoise Grossetête et Angélique Delahaye, suite à l’adoption aujourd’hui par le Parlement de Strasbourg d’un texte qui vise à renforcer l’indépendance et la transparence des évaluations conduites par l’Agence européenne chargée de la sécurité alimentaire.

> LIRE LA SUITE

Il est temps de renforcer la place des agriculteurs face aux géants de la grande distribution

« En dépit des moyens considérables mis en œuvre et des fortes pressions exercées par la grande distribution, le Parlement européen a confirmé le mandat de la commission Agriculture visant à mettre un cadre juridique européen harmonisé et complet pour lutter contre les pratiques commerciales déloyales et protéger les agriculteurs européens. Grâce à ce texte, la grande distribution et les industriels ne pourront plus contourner les législations nationales au sein du marché intérieur », a déclaré Michel Dantin, eurodéputé LR-PPE.

> LIRE LA SUITE

Avis de la Cour des comptes européenne sur la PAC : nouveau revers pour Phil Hogan

La Cour des comptes européenne vient de rendre aujourd’hui un avis mitigé sur la proposition de la Commission pour la prochaine Politique Agricole Commune. En effet « les plans établis dans le cadre de la prochaine PAC devraient être plus écologiques, reposer rigoureusement sur la performance et renforcer l’obligation de rendre compte » indique ainsi la Cour dans son communiqué.

> LIRE LA SUITE

Biodiesel argentin: la Commission doit agir maintenant !

La Commission européenne a répondu le 7 novembre à la question écrite d’Angélique Delahaye cosignée par 35 collègues eurodéputés sur les importations de biodiesel en provenance d’Argentine.

« La réponse de la Commission européenne est très décevante. Remettre la décision à février 2019 en se cachant derrière des procédures administratives est inacceptable! L’urgence devrait la conduire à prendre des mesures anti-dumping au plus vite. Dans une situation de doute, mais où le dommage est avéré pour les producteurs européens, la Commission choisit une position attentiste plutôt que protectrice. Le message envoyé est catastrophique, les agriculteurs européens ne comprennent plus une telle attitude dans les négociations commerciales », s’indigne l’eurodéputé, très investie dans la défense des intérêts agricoles, notamment lors des négociations de la directive sur les énergies renouvelable (RED2).

> LIRE LA SUITE

Le plastique, ce n’est plus automatique !

Plastique« Je me félicite de l’adoption d’une position ambitieuse mais réaliste concernant l’avenir du plastique à usage unique. Dans ce dossier hautement symbolique, il était important d’adopter une approche pragmatique. Interdire pour interdire ne sert à rien. Notre rôle est de fixer un cap, de montrer une direction par l’interdiction, ou la réduction voire l’accompagnement, pour que les habitudes changent, et c’est ce que nous avons fait », a expliqué Angélique Delahaye, députée européenne, membre de la commission de l’Environnement au Parlement européen à la suite de l’adoption d’un rapport sur le sujet en session plénière.

> LIRE LA SUITE

Older posts