Salle

J’étais cet après-midi à l’évènement sur les opportunités et les risques des nouvelles techniques d’amélioration des plantes organisé par la Commission européenne avec les commissaires Phil Hogan et Vytenis Andriukaitis. J’ai insisté sur le fait qu’il ne faut pas avoir peur ni de l’innovation, ni de l’agriculture d’avenir. Nous avons besoin d’une agriculture de demain durable, respectueuse de l’environnement et viable pour les générations futures. Il faut avoir confiance dans la recherche scientifique et dans l’innovation. Le principe d’innovation ne va pas à l’encontre du principe de précaution, mais ce dernier ne doit pas devenir principe d’inaction. Enfin, j’ai rappelé qu’il ne faut pas opposer les agricultures, mais qu’au contraire, elles doivent dialoguer ensemble.

DKz8sR9XkAA8luXDKz1PYdW0AA8fOA

Partager