Actualités

Pesticides à faible risque d’origine biologique : Un outil supplémentaire pour les agriculteurs

Pesticide« Les pesticides à faible risque d’origine biologique peuvent être un outil supplémentaire à disposition des agriculteurs sous réserve de leur efficacité. Il faut donc investir dans la recherche et l’innovation sur ces produits et faciliter l’accès au marché de nouvelles substances », a déclaré Angélique Delahaye en amont d’un vote d’une résolution sur le sujet, aujourd’hui en session plénière du parlement européen.

> LIRE LA SUITE

Adoption du CETA – la Commission Européenne doit maintenant s’engager à soutenir le secteur bovin européen

CETA« Nous croyons fondamentalement que l’accord entre l’Union européenne et le Canada est équilibré pour l’Europe, dans son volet général comme dans son chapitre agricole, ce qui était l’une de nos lignes rouges », ont déclaré Michel Dantin et Angélique Delahaye, à la suite du vote sur le CETA, adopté aujourd’hui en session plénière du Parlement européen.

> LIRE LA SUITE

Intervention dans le cadre d’un débat concernant la politique de concurrence de l’Union européenne

Le Parlement européen a adopté le rapport annuel sur la politique de concurrence de l’Union européenne le lundi 13 février. Ce texte va dans le bon sens !

Madame Delahaye est intervenue en séance plénière pour prendre la parole sur la politique de concurrence de l’UE. Elle a souligné le fait que les outils de la PAC doivent primer sur les autres règlementations.

Pour la Députée européenne, le droit de la concurrence ne doit plus représenter une menace pour les agriculteurs et leurs organisations de production. C’est une question essentielle à l’heure actuelle.

Angélique Delahaye a également rappelé la demande formulée à plusieurs reprises, par le Parlement européen, pour la mise en place d’un cadre législatif afin de lutter contre les politiques commerciales déloyales.

Intervention dans le cadre d’un débat concernant les pesticides à faible risque d’origine biologique

Angélique Delahaye est intervenue dans le cadre du débat sur la résolution concernant les pesticides à faible risque d’origine biologique.

La Députée européenne a rappelé que nous demandons à nos agriculteurs toujours plus de qualité et des produits de moins en moins chers. Pour cela il nous faut investir dans la recherche et l’innovation, et faciliter l’accès au marché de nouvelles substances.

Mais attention, faciliter l’accès au marché ne doit pas conduire à diminuer les analyses de risques effectuées sur ces produits. Il est essentiel de garantir la santé et la sécurité des consommateurs et des utilisateurs.

Intervention en réunion extraordinaire de la Commission Agriculture

Angélique Delahaye est intervenue en réunion extraordinaire de la Commission Agriculture et développement durable sur les propositions de simplification du verdissement dans la Politique Agricole Commune, qu’elle considère comme insuffisantes.

La députée européenne a rappelé que le Conseil européen, dans ses conclusions en date du 8 février 2013, a souligné que le verdissement ne devait pas impacter le potentiel de production de l’agriculture européenne. De plus, les mesures proposées ont pour conséquences une réduction importante de la production de protéagineux. Or, l’Union européenne est déjà très dépendante des importations.

Économie circulaire

8022017Angélique Delahaye a participé, mercredi 8 février dernier, à un évènement organisé par l’association Villes de France « Vers une économie circulaire des villes : enjeux et opportunités ». Ce fut l’occasion pour la députée européenne de présenter le paquet économie circulaire et faire l’état des lieux des débats au Parlement européen.

> LIRE LA SUITE

PAC, tous les acteurs doivent pouvoir exprimer leurs points de vue

PAC« La consultation annoncée par le Commissaire HOGAN est une étape importante dans la préparation de la prochaine Politique Agricole Commune. Fournir une alimentation de qualité et en quantité suffisante à 500 millions d’européens reste la première vocation de cette politique » ont déclaré Michel Dantin et Angélique Delahaye.

> LIRE LA SUITE

Echange de vues sur le Mercosur

Lors d’une discussion avec Blairo Maggi, ministre brésilien de l’agriculture en commission AGRI mercredi 25 janvier, Angélique Delahaye est intervenue pour rappeler l’importance de respecter dans les accords internationaux la spécificité des modèles agricoles européens ainsi que leurs normes.

Échange de vue sur le gaspillage alimentaire

Mardi 25 janvier, en commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire, Angélique Delahaye est intervenu en tant que rapporteur pour le Groupe PPE sur le rapport d’initiative visant à réduire le gaspillage alimentaire et améliorer la sécurité alimentaire, afin de rappeler les priorités sur ce sujet.

Merci aux agriculteurs qui donnent !

A l’occasion du Conseil Général de la FNSEA, Angélique Delahaye a souhaité remercier les agriculteurs qui, malgré les difficultés, continuent de donner généreusement.
Elle les appelle à devenir ambassadeur de l’association SOLAAL !

+ anciens