Actualités

Indications Géographiques dans le CETA, une clarification nécessaire !

cetaL’accord économique et commercial global (CETA) avec le Canada est au cœur de l’actualité européenne. Sa ratification par les Parlements nationaux doit commencer en 2017. Face à l’afflux de critiques et à la levée de bouclier sur le sujet des Indications géographiques (IG), il semble important de rappeler la réalité des choses.

> LIRE LA SUITE

Discours sur l’état de l’Union : l’urgence d’une solution structurelle européenne face à la crise agricole

Agricole« Jean-Claude Juncker a, dans son discours sur l’état de l’Union européenne, pris acte de la gravité de la crise agricole et réaffirmé le soutien de l’UE à ses agriculteurs, mais n’a malheureusement pas fait les annonces de réformes structurelles qui étaient attendues par le secteur agricole » ont déclaré Michel Dantin et Angélique Delahaye (LR, PPE, Fr).

> LIRE LA SUITE

Visite d’une ferme à foie gras : savoir-faire agricole et respect bien-être animal

img_2274rLe mercredi 14 septembre Angélique Delahaye a visité une ferme à foie gras à Bischoffsheim en compagnie de son collègue Franck Proust, Député européen, mais aussi d’Alain Labarthe, Président d’Euro Foie Gras et de Christophe Barrailh, Président du Comité interprofessionel des palmipèdes à foie gras (Cifog). Un exemple concret de la façon de faire de la majorité des fermes à foie gras: des pratiques agricoles intégrant parfaitement le bien-être animal.

> Voir les photos

Crise agricole : l’urgence d’une solution européenne

image crise laitière« La Commission enfin semble prendre acte de la gravité de la crise agricole », a déclaré Angélique Delahaye, alors que les 27 ministres de l’Agriculture sont réunis depuis hier à Bratislava autour du Commissaire européen Phil Hogan.

Cette réunion informelle a pour but de définir des mesures concrètes et efficaces pour trouver une issue à la crise agricole, en renforçant notamment la position des agriculteurs dans la chaine d’approvisionnement alimentaire.

> LIRE LA SUITE

Les interactions entre l’action extérieure de l’Union et la politique agricole commune.

Le 8 septembre 2016, Angélique Delahaye s’est exprimée en commission AGRI sur l’influence de la politique extérieure de l’Union Européenne sur la vie des agriculteurs, en soulignant ses effets positifs mais aussi ses conséquences nuisibles. Elle a particulièrement pointé du doigt les problèmes de compétitivité et de juste concurrence entre les pays européens et les pays tiers, et rappelé la primauté des intérêts des agriculteurs européens dans ces relations commerciales.

Secteur laitier, une mobilisation générale des dirigeants européens indispensable !

Face à la crise du secteur laitier, la réponse doit avant tout être une mobilisation générale des dirigeants européens. Le problème n’étant malheureusement pas uniquement français, la réponse doit être européenne.

> Lire le communiqué

Crise laitière : une action nécessaire, mais insuffisante ?

image crise laitièreLe 18 juillet, le Commissaire à l’Agriculture, Phil Hogan, a annoncé au Conseil des ministres européens de l’Agriculture un paquet de mesures pour répondre à la crise. « Les propositions faites par le Commissaire vont dans le bon sens, mais au regard de la crise cela me semble notoirement insuffisant et trop tardif ! » a déclaré Angélique Delahaye.

> LIRE LA SUITE

Priorités agricoles de la Présidence Slovaque pour les six mois à venir

Le 13 juillet 2016, Angélique Delahaye a participé à la présentation des priorités de la Présidence slovaque du Conseil de l’Union européenne. En commission AGRI, Angélique Delahaye a pu soulever la nécessité de préparer la future Politique Agricole Commune (PAC). La député européen a également rappelé que la meilleure façon de simplifier la PAC était de chercher la stabilité plutôt que de réécrire les règles et a soulevé la question des conséquences du Brexit sur l’accord commercial avec le Canada.

Gaspillage et sécurité alimentaire

15-10-27-Don-Alimentaire-4C’est un sujet qui me tient à cœur depuis longtemps et pour lequel il reste tant de chose et faire ! Le Parlement européen vient enfin de se saisir officiellement de ce sujet en proposant un rapport d’initiative sur « l’efficacité des ressources : la réduction du gaspillage alimentaire, l’amélioration de la sécurité alimentaire ». Mon groupe politique, le Groupe PPE, m’a désignée comme rapporteur fictif sur ce dossier et nous commencerons le travail dès la rentrée.

Priorités environnementales de la Présidence Slovaque

Le 12 juillet 2016, le ministre de la santé slovaque s’est rendu à la réunion de la commission Environnement du Parlement européen pour exposer les priorités de son pays assurant la Présidence tournante de l’Union jusqu’en janvier 2017. Angélique Delahaye a pu lui demander si la question des perturbateurs endocriniens serait une priorité de la Présidence.

+ anciens