Actualités

Gouvernance de l’Union de l’énergie: l’union fait la force !

energy union« Nous sommes en faveur de la mise en place d’objectifs environnementaux ambitieux mais réalistes, en phase avec ceux définis par les Accords de Paris. Mais le respect de ces derniers ne doit pas se faire en imposant une réglementation stricte aux États membres.

La protection de l’environnement et la compétitivité des acteurs économiques doivent aller de pair » a déclaré Angélique Delahaye, en amont du vote sur la gouvernance de l’Union de l’énergie, qui aura lieu demain lors d’une réunion conjointe des commissions de l’Environnement et de l’Industrie.

> LIRE LA SUITE

Participation d’Angélique Delahaye à la réunion de l’amicale du corps des Mines

amicale corps des minesMercredi matin, Angélique Delahaye a participé à un échange avec le Groupe « puissances publiques : efficacité, contrôle et régulation » de l’amicale des ingénieurs du corps des Mines, sur le thème « l’Europe et l’agriculture ».

Invitée en tant qu’experte sur les questions de politique agricole au niveau européen, ce fut l’occasion pour l’eurodéputée d’expliquer son travail au Parlement européen au sein de la commission de l’agriculture et du développement rural et de revenir sur les dernières réformes de la PAC.

Participation d’Angélique Delahaye à une table ronde sur l’aide alimentaire

Mercredi, Angélique Delahaye, en sa qualité de présidente de l’association Solaal, était invitée à une table ronde organisée dans le cadre de la Commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale portant sur le thème « une alimentation de qualité accessible à tous : l’aide alimentaire ! ». L’occasion pour le député européen de revenir sur la création de l’association Solaal ainsi que sur ses actions visant à faciliter le don alimentaire entre les acteurs des filières agricoles et les associations d’aide alimentaire.

« L’association Solaal, en 4 ans d’existence, c’est 24 millions de repas distribués », expliquait Angélique Delahaye. C’est un pas de plus vers une réduction du gaspillage alimentaire et une meilleure distribution des ressources alimentaires, en particulier vers ceux qui en ont le plus besoin. La présidente de Solaal, qui est aussi député européen, a également profité d’avoir pour audience ses collègues parlementaires français pour les inviter à demander à la Commission européenne une définition du gaspillage alimentaire. Cette définition est aujourd’hui nécessaire afin d’avoir au niveau européen une vraie stratégie en la matière.

 

Réforme de la PAC : modernisation et simplification ne doivent pas être synonymes de renationalisation

hearingpnCe soir, le Commissaire européen à l’agriculture, Phil Hogan, présentera la Communication de la Commission européenne sur le futur de l’alimentation et de l’agriculture. Ces orientations politiques devraient être suivies de propositions législatives dans le cadre de la réforme du Cadre Financier Pluriannuel.

> LIRE LA SUITE

Vote des États membres en faveur du renouvellement pour 5 ans de la substance glyphosate

iStock-485627208« Les États membres ont enfin pris leurs responsabilités ! J’espère que ces cinq années permettront de mettre en place des alternatives. Il ne faut pas laisser dans l’impasse technique les utilisateurs de cette substance, sous peine de les pénaliser sur un plan sanitaire, environnemental et économique. Il est primordial d’accompagner tous les professionnels du secteur ! », a déclaré Angélique Delahaye, à l’issue du vote des États membres.

> LIRE LA SUITE

Participation d’Angélique Delahaye à l’évènement « Saint Martin’s day »

Mardi soir, Angélique Delahaye était invitée en sa qualité de maire de la commune de Saint-Martin-le-Beau à la représentation de la région polonaise Wielkopolska à Bruxelles, pour la célébration de la journée de Saint Martin (« Saint Martin’s day »). Au programme : récit de la vie de Saint Martin, dégustation du fameux croissant de Saint Martin et rencontre avec Marek Wozniak, président de la région Wielkopolska.

st martin day bis Photo3 st martin day

 

Organisation de la conférence « vers la fin du label BIO européen ? »

Conf-Label-Bio0Ce matin au Parlement européen avait lieu la conférence sur le label bio européen organisée par les eurodéputés Angélique Delahaye et Marc Tarabella, dans le cadre de l’intergroupe « Changement Climatique, Biodiversité et Développement Durable ». La salle était remplie ce qui montre bien que l’agriculture biologique représente un sujet d’importance pour les agriculteurs comme pour les citoyens européens.

Cette conférence ne visait pas à remettre en cause le nouveau règlement  bio, mais plutôt à avoir des échanges constructifs entre les différents acteurs du secteur : députés européens, représentant de la Commission européenne, association de producteurs et associations de consommateurs. L’occasion de débattre sur les nombreuses avancées qu’apporte le nouveau règlement bio mais aussi des incertitudes notamment au regard des échanges commerciaux et des importations de produits bio provenant de pays tiers. En effet, les questions d’équivalence et de conformité entre les produits bio européens et non-européens posent problèmes, car ces derniers peuvent créer une distorsion de concurrence sur le marché européen. Nous devons donc être particulièrement vigilants sur la place du bio dans les négociations commerciales à l’avenir

Conf-Label-Bio1 Conf-Label-Bio2

Visite du centre équestre de La Bruche à Lingolsheim

Mercredi, Angélique Delahaye s’est rendue au centre équestre de La Bruche à Lingolsheim, près de Strasbourg. L’occasion de découvrir et d’échanger sur la spécificité du modèle français de « cheval partagé » avec Christiane Wurtz, la dirigeante du centre équestre de La Bruche, Jean-Pascal Jobs, le président du Comité régional d’équitation et Solange Pannetier, la présidente du Comité départemental d’équitation du Bas-Rhin. Les représentant de la Fédération Française d’Équitation (FFE), Serge Lecompte, président de la FFE et Frédéric Bouix, délégué général de la FFE ont ensuite pu exposer à la députée européenne les préoccupations de la filière notamment en matière d’emplois et de fiscalité.

 15-11-2017-Visite-centre-equestre-de-la-Bruche-a-Lingolsheim-315-11-2017-Visite-centre-equestre-de-la-Bruche-a-Lingolsheim-215-11-2017-Visite-centre-equestre-de-la-Bruche-a-Lingolsheim-1

Visite sympathique des amis d’la 2 ! Contact avec le terrain et discussions intéressantes sur le travail parlementaire.

15-11-2017-visite-les-amis-dla-2

Concurrence dans le secteur des endives, les dispositions de la PAC doivent être étendues aux interprofessions

23309364829_41c7683682_bJe prends acte de la décision de ce jour de la Cour de justice de l’Union européenne concernant le recours contre les producteurs d’endives. Je ne peux que me féliciter du fait que l’article 42 du TFUE soit respecté : l’OCM prime sur le droit de la concurrence. Cependant en tant qu’agricultrice je ne suis pas pleinement satisfaite. J’aurais souhaité que, afin de rééquilibrer le rapport de force avec l’aval de la filière, les termes de l’article 42 puissent être étendus aux agriculteurs hors organisations de producteurs (OP). Dans la perspective de la prochaine réforme de la PAC, je soutiens l’idée que ces dispositions soient étendues aux interprofessions, tel que proposé dans mon rapport sur la volatilité des prix de décembre 2016.

Angélique Delahaye, Député européen

+ anciens