Actualités

Raffinerie de la Mède, où est le bon sens écologique ?

palm oil« Il est tout bonnement inacceptable que le Ministre de la Transition Écologique et Solidaire privilégie ainsi l’huile de palme au dépend d’une filière française de colza structurée, respectueuse de l’environnement et créatrice d’emplois », a déclaré Angélique Delahaye suite à la décision du Ministre Nicolas Hulot.  Ce dernier  vient en effet d’autoriser le groupe Total à produire sur le site de la raffinerie de la Mède des biocarburants à partir d’huile de palme et d’huiles usagées. « Cela représente une énorme contradiction avec les engagements français pris au niveau européen* », a insisté le député européen.

> LIRE LA SUITE

Visite d’exploitation et réunion publique dans l’Indre

Indre18052018-AJe me suis rendue ce vendredi 18 mai dans le département de l’Indre, à l’invitation de Nicolas Forissier, Député de l’Indre, pour la visite d’une exploitation de caprins.

Cette visite fut un moment d’échanges, d’interrogations de la part de plusieurs exploitants de la commune d’Aize et de Saint Florentin. Aize, commune présentant toutes les caractéristiques d’une zone défavorisée mais étant exclue du nouveau zonage.

> LIRE LA SUITE

Explications de vote Mai 2018 / 1

Situation actuelle et perspectives pour l’élevage ovin et caprin dans l’Union (A8-0064/2018 – Herrantz Garcia)

Ce rapport d’initiative porte sur la situation actuelle et les perspectives pour l’élevage ovin et caprin dans l’Union. Il fait état de la fragilité de ces secteurs qui sont confrontés à une baisse de la consommation de leurs viandes, affectés par la sortie du Royaume-Uni de l’Union et durement affaiblis par les importations en provenance de pays tiers, aux normes et coûts de production souvent moindres. Le Parlement européen souhaite par ce rapport relancer la consommation des viandes ovines et caprines dans l’Union en encourageant l’innovation et la communication auprès d’un public plus jeune. Le Parlement se positionne également pour la protection du pastoralisme, qui joue un rôle très important dans la préservation du milieu rural, de la biodiversité et des écosystèmes. Il s’agit également d’assurer la pérennité de ces secteurs qui connaissent un très net vieillissement en favorisant l’installation des jeunes éleveurs. Ce rapport propose des mesures afin de protéger les troupeaux des grands prédateurs, et invite ainsi la Commission européenne à réviser la directive Habitats. Au vu de la fragilité des secteurs ovin et caprin, j’estime que ce rapport arrive à point nommé et c’est pourquoi j’ai voté en faveur.

> LIRE LA SUITE

Réaction suite à la proposition de la Commission européenne sur les pratiques commerciales déloyales

Jeudi 12 avril, en commission de l’agriculture et du développement rural, le Commissaire Phil Hogan est venu présenter aux députés la proposition de la Commission afin d’interdire les pratiques commerciales déloyales.

« Le Parlement européen réclamait depuis de nombreuses années un texte sur les pratiques commerciales déloyales, la proposition de la Commission est un bon début mais il est nécessaire d’aller encore plus loin pour instaurer un cercle de pratiques commerciales vertueuses », a indiqué Angélique Delahaye.

Europe : Vers une agriculture sans pesticide ?

PublicSenatEn ré-autorisant le glyphosate pour cinq ans en décembre dernier, la Commission européenne avait aussi promis plus de transparence dans les procédures d’homologation des pesticides. Retrouvez l’intervention d’Angélique Delahaye dans l’émission Europe Hebdo aux cotés des députés européens Michèle Rivasi (Verts-ALE) et Eric Andrieu (S&D).

> Écouter l’interview

PAC: vers une double performance environnementale et économique

PAC 1« Je ne peux que me réjouir du vote en faveur de cet avis. Il doit constituer une base de travail pour   une   nouvelle   PAC   ambitieuse   tournée   vers   les   enjeux   environnementaux   et économiques », s’est félicitée Angélique Delahaye, à la suite de l’adoption à une large majorité (54+, 4- et 4 abst) de son avis sur l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture en commission de l’Environnement.

« La PAC doit maintenir son budget pour remplir son objectif principal, à savoir assurer la souveraineté et la sécurité alimentaires en Europe. Pour ce faire, elle doit accompagner chaque agriculteur dans la transition vers la double performance environnementale et économique. Les agriculteurs, qui sont les premiers écologistes, doivent être pleinement associés à ce mouvement ».

Pour la députée européenne, « les compromis trouvés reflètent un texte ambitieux et réaliste. Je porterai haut et fort ce message de double performance dans le cadre des négociations de la réforme de la prochaine Politique Agricole Commune ».

Télécharger le communiqué

Réaction suite au vote en commission ENVI de l’avis sur la PAC

Mercredi après-midi, a été voté en commission de l’environnement, l’avis d’Angélique Delahaye sur le futur de la Politique Agricole Commune (PAC).

Débat en commission AGRI avec les parlementaires nationaux sur l’avenir de la PAC.

Mardi après-midi, à l’occasion de la venue de représentants de Parlements nationaux, a eu lieu un débat en commission de l’agriculture et du développement rural (com AGRI) sur le futur de la Politique Agricole Commune (PAC).

Angélique Delahaye a tenu à rappeler durant son intervention qu’il nous faut « Écrire les bases d’une nouvelle PAC et non une énième réforme, en ne mélangeant pas vitesse et précipitation ». En effet, la Commission doit prochainement présenter son projet de réforme aux co-législateurs et le député européen regrette que le temps imparti pour légiférer sur un tel sujet soit bien trop court vu l’importance du sujet. En tant que rapporteur de l’avis voté en commission de l’environnement sur l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture, Angélique Delahaye a voulu insister sur le fait : « que les agriculteurs font partie de la solution aux problèmes environnementaux et qu’il est de notre responsabilité d’assurer la sécurité et la souveraineté alimentaire de l’Europe. Aussi, la prochaine PAC devra accompagner les agriculteurs dans une nécessaire transition vers une double performance environnementale et économique qui sous-tend le maintien du budget actuel ».

Le député européen a conclu qu’il était primordial que le C de Politique Agricole C Commune soit maintenu.

Paquet économie circulaire : le Parlement européen montre la voie !

image énergies renouvelablesMercredi 18 avril a été adopté en plénière le paquet sur l’économie circulaire qui se compose de quatre propositions législatives révisant la directive cadre sur les déchets et les trois directives relatives aux emballages, à la mise en décharge et aux équipements électriques.

« Je me félicite de l’adoption de ce paquet qui, adopté à la large majorité, reflète l’ambition du Parlement européen en matière de recyclage et plus généralement en matière d’économie circulaire ! », a déclaré la députée européenne.

> LIRE LA SUITE

Voulons-nous encore d’une agriculture européenne ?

EURACTIV_LOGO_ORIGINAL_RGB_XL-1La Politique agricole commune (PAC) est en train de vivre ses derniers moments. C’est en tout cas la crainte qu’inspirent les premiers éléments connus de sa réforme préparée par la Commission européenne.

  Lire l’article

+ anciens